Quand je suis seule le soir...

Dernière mise à jour : 30 mai 2020

Les enfants sont couchés. Le soleil ne tardera pas à disparaître derrière la montagne. Je suis assise sur le divan et je repasse dans ma tête plusieurs sujets que j’aimerais aborder avec ma communauté. J’ai envie de m’exprimer et être moi dans toute mon entièreté. Trop souvent je me suis empêcher d’être celle que je suis à 100% à cause du jugement des autres. L’envie de parler de tout et de rien est une grosse boule à l’intérieur de ma poitrine et n’attends qu’à sortir pour exploser.

Je lève mes yeux, fatigués de regarder l’écran lumineux dans la noirceur, je constate qu’il est 21h30. Je décide de prendre une pause en allant dans la douche et me permettre un moment de tranquillité. La maison est calme, ce qui est plutôt rare. Mon amoureux a un horaire, comment dire, très spécial et aux deux semaines, pendant trois nuits, je me retrouve seule dans le lit. Ses paroles, ses caresses et sa chaleur me manquent terriblement durant ces trois soirs.

Acceptation de soi, accepter son corps, s'aimer

Je profites de ce moment sous l’eau pour exfolier mon corps en entier. Je sens le frottement de mon gant exfoliant activer ma circulation sanguine. Des rougeurs apparaissent sur mon ventre rond et sur mes cuisses bombées. Une fois la douche terminée, je me sèche et me rends à la chambre où se trouve, sur ma table de chevet en bois, ma crème pour le corps. Je masses doucement chaque partie de mon corps en faisant pénétrer la crème dans ma peau encore humide de la douche.


En remettant le contenant de crème sur la table, je remarque le lubrifiant, derrière la plante qui a clairement besoin d’eau. Des images retentissent dans ma tête, telle une adolescente à la découverte de son corps. Subitement, l’envie d’aller me coucher résonne en moi, non pas par fatigue, mais plutôt par plaisir. D’ailleurs, en y pensant, je n’ai pas encore eut l’occasion d’essayer mon nouveau jouet seule...


Me retrouver seule comme ça, quelques soirs par mois, me redonne un certain pouvoir sur ma sexualité. Cela me permet de me retrouver, de me faire plaisir et de me réapproprier mon corps. J’aime avoir ce moment avec moi-même. Je prépare mon sextoy en le branchant dans la prise, pas trop loin du lit et je m’étends. Je me badigeonne de lubrifiant et je débute la petite séance d’amusement. J'expérimente plusieurs niveaux de vibration. Plus vite. Moins vite. Plus fort. Moins fort. L’excitation monte tranquillement et je sens mon clitoris devenir de plus en plus sensible.

érotisme, dessin érotique, acceptation de soi

Les yeux fermés, je ressens chaque sensation de vibration sur ma chatte lubrifiée. Je sens que l’orgasme s’en vient. J’allume mon cellulaire et je mets une vidéo érotique. En seulement quelques secondes, une explosion de plaisir envahit mon entrecuisse et je sens mon corps en entier se détendre.

Je range mes choses pour éviter que les enfants tombent là dessus demain matin et je suis maintenant prête à m’abandonner dans un profond sommeil...

acceptation de soi, érotisme

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout